GPS de vélo

Que ce soit pour vos déplacements ou vos loisirs, vous passez certainement beaucoup de temps sur votre vélo. Pour cela, le GPS de vélo vous sera d’une très grande utilité. Disponible en plusieurs modèles, il convient de savoir faire un bon choix. Plusieurs critères sont accessibles et vous facilitent la tâche lors d’un tel choix. Vous pouvez déjà vérifier lors de l’achat la qualité de la réception du signal de votre GPS.

La réception du signal GPS

C’est un critère clé d’un GPS de vélo, car sans réception ce gadget n’aura aucun intérêt. La majorité des modèles offre une qualité de réception correcte. De plus en plus de GPS se servent de la technologie Glonass qui se base sur le GPS, mais le nombre de satellites qui permet de se localiser est doublé. De cette manière, la qualité de la réception est beaucoup plus fiable et très précise. Si vous sortez souvent en vélo dans les endroits reculés, ce GPS en Glonass est celui que vous devrez privilégier.

Lisibilité de l’écran

GPS de vélo

L’écran devrait être parfaitement lisible en un clin d’œil pour ne pas que quitter trop longtemps du regard la route. Qu’il soit en couleur ou en blanc noirs, il doit surtout vous assurer une bonne visibilité aussi bien dans l’obscurité qu’au soleil. Prenez le soin de tester cela avant de valider votre choix.

L’autonomie

C’est bien évidemment un critère important à vérifier. Si vous avez l’intention de sortir juste quelques heures, il n’y a pas vraiment de souci. En effet, la grande majorité des GPS de vélo vous offre près de 15 heures d’autonomie. Toutefois, pour ceux qui adorent les longues sorties qui peuvent durer plusieurs jours et ne vous laissent pas le temps de recharger, soyez minutieux sur ce critère.

Notez que plus le GPS a plusieurs fonctionnalités, plus il consommera beaucoup d’énergie et donc se déchargera rapidement. Pour vous en servir lors de longue sortie, penchez-vous vers un GPS classique. Vous pouvez toutefois choisir un modèle qui a plusieurs fonctionnalités. Dans ce cas, supprimez les fonctionnalités qui ne vous serviront pas. Ainsi, la consommation d’énergie sera réduite et vous gagnerez en autonomie.

Lire aussi : Comment entretenir sa radio vintage ?

La cartographie

GPS de vélo

Tous les GPS de vélo ne disposent pas d’une cartographie détaillée. Si vous avez l’intention d’aller à la découverte de l’Europe, votre GPS de vélo doit nécessairement avoir la cartographie. C’est pareil si vous adorez la campagne et la montagne. Avec quelques cartes préintégrées, vous pouvez en télécharger d’autres qui vous plaisent.

La majorité des constructeurs propose souvent des mises à jour régulières. C’est justement ce qui permettra d’affiner la navigation de votre GPS. Grâce à ce critère, vous aurez même l’opportunité d’ajouter un fond de carte, des détails géographiques et des repères.

L’étanchéité

Avec votre GPS installé sur le devant de votre vélo, vous ne serez certainement pas à l’abri des dégâts d’une averse qui vous surprend en cours de route. C’est justement pour cela qu’il est conseillé d’opter pour un GPS qui résiste à l’eau. Vérifiez également sa norme IPX qui définira cette résistance. Avec la norme IPX5, il sera protégé contre les projections d’eau, mais pas contre l’immersion. Par contre, l’IPX7 lui offre une résistance jusqu’à près d’un mètre d’immersion. Privilégiez donc une protection contre l’immersion pour être à l’abri.