comparatif pluviometre

La pluie, cet élément météorologique bénéfique quand elle tombe à des proportions normales. Cependant, quand elle tombe plus que la normale, elle devient un problème catastrophique autant pour les plantes que pour les hommes.

Pour donc avoir une idée sur la quantité de pluie tombée au cours d’un moment sur un endroit donné, il a été inventé un outil appelé le pluviomètre. Comment cet outil a-t-il vu le jour ? Qui l’a inventé ?

L’histoire du pluviomètre

Le pluviomètre avant d’être utilisé de nos jours aussi facilement, a fait l’objet de plusieurs changements au cours des années.

Vidéo à voir : https://www.youtube.com/watch?v=8yLvHyPq4dQ

  • Le fondateur du pluviomètre

Le pluviomètre a vu le jour grâce à l’italien et mathématicien Benedetto Castelli en 1639. Il était le disciple de Galilée en ce temps-là. Cette invention lui est venue quand il a voulu connaître la quantité d’eau pluvieuse apportée au lac de Trasimène. Il a donc mis un peu d’eau dans un récipient cylindrique en verre. Il a ensuite marqué le niveau de cette eau avant d’exposer le récipient sous la pluie. Il marque donc ensuite chaque heure le niveau de l’eau atteint.

A suivre : Où placer un anémomètre ?

  • Celui qui a créé la mesure de la quantité des précipitations

En réalité, c’est Benedetto Castelli qui a mis le pluviomètre en place. Sinon, la mesure de la quantité de l’eau de pluie a commencé il y a plusieurs siècles dans certaines régions de l’Inde à partir du quatrième siècle avant Jésus-Christ. On peut lire sur certains écrits religieux en Palestine qu’à partir du IIe siècle av. J.-C., des mesures des pluies étaient faites dans un but agricole.

  • Le commencement du pluviomètre

Le premier pluviomètre mis en place était fait en 1441 en Corée. Il était fait en bronze. Il s’agissait d’un grand réseau de mesures qui était fait sur tout le territoire de la Corée. Ensuite, les résultats sont réunis afin d’être remis au Roi Sejo de la Corée.

Trouvez le meilleur modèle de pluviomètre sur ce comparatif complet

  • Autres généralités sur le pluviomètre

Il faut aussi dire qu’en 1663, Wren Christopher a construit le premier météographe qui permettait de mesurer la direction du vent, les précipitations et même la température de l’air. Son pluviomètre était construit de telle sorte qu’il a un entonnoir et trois compartiments. Chacun de ses compartiments recueille à tour de rôle et à chaque heure l’eau de pluie.

Toujours au cours de cette année, Wren Christopher a mis au point le principe des augets à basculement. Ce mécanisme a traversé le temps et est toujours d’actualité de nos jours grâce à Hooke qui en 1670 a repris ce principe en y ajoutant divers paramètres météorologiques.

Les années passant, le pluviomètre s’est vu perfectionné même si le principe de fabrication n’a pas réellement changé. Il n’y a que les dimensions du récepteur et sa forme qui ont changé en fonction des époques et des pays.

Il existe de nos jours plusieurs types de pluviomètres, dont les pluviomètres à balance utilisés de nos jours, les pluviomètres enregistreurs à flotteurs qui ont commencé à être utilisés à partir du XIXe siècle, les pluviomètres à augets basculants qui ont commencé leurs existences à partir du XVIIe siècle.